Poubellarium: un aquarium pas cher

Le mot poubellarium vient d’une contraction de poubelle et d’aquarium. Concrètement, c’est une poubelle remplie d’eau qui est mise à l’extérieur (jardin, balcon, ….) et après plus d’un mois et demi, on introduit des poissons tropicaux, d’eau chaude! C’est grosso modo un aquarium pas cher dans le jardin ou sur le balcon. Un des but recherché est la reproduction de poissons de manière facile et pas chère.

Comment c’est possible?
Le poubellarium est  un gros volume ce qui limite un peu les variations de température estivale, la journée la poubelle est très bien chauffée et la nuit elle se rafraîchit, certains poissons supportent très bien cette différence de température et cela respecte d’autant plus leur environnement naturel.

Les poubellariums sont sous-peuplés, du coup, le filtre n’est pas utile. D’autre part, ils sont remplis d’algues et lentilles d’eau qui pompent les nitrates naturellement. Une astuce pour améliorer une décante consiste à lui ajouter un éclairage et remplir la décante de lentilles d’eau ce qui créé une filtration biologique, et naturelle. Pour une décante marine, on ajoute des algues.
Les plantes peuvent avoir aussi un rôle de refuge pour les alevins, qui auront une abondance de nourriture sous forme de plancton.
Au niveau de la nourriture, les poissons seront comme à l’état sauvage: vers de vase, larves de moustiques, algues, …. une nourriture riche et variée. Vous pouvez ajouter de la nourriture lyophilisée (paillette) mais ce n’est pas nécessaire.

Période de maintenance des poissons:
Durant l’été, de début juin à fin août pour le massif central, et voir plus selon les régions. Des températures trop fraîches peuvent être fatales, prolonger la durée est à prendre avec précaution. En revanche, ils devront être remplis d’eau au moins 1,5 mois avant l’introduction des premiers poissons comme la période pour la mise en place des bactéries est fonction de la température.

Quel type de contenants?
Le moins cher: poubelle de 100L, réservoir d’eau, piscine gonflable, …. tout contenant assez volumineux. Même 50L, si c’est pour des crevettes. Sauf si vous privilégiez le côté esthétique, vous pouvez choisir un bassin enterré ou hors-sol.

Après quelques années d’expérience en poubellarium, mon meilleur récipient pour un poubellarium est celui avec une grande surface et une faible hauteur. Voici ses dimensions: 1 x 1 x 0,2 m³, c’est-à-dire une surface de 1m² pour un volume de 200L. Je l’ai obtenu à partir d’une cuve: une partie en poubellarium et l’autre en bassin hors-sol. On peut aussi envisager d’acheter une piscine pour bébé: les deux coquilles d’un coquillage, une tortue, … Bien évidemment ce n’est pas le côté esthétique recherché mais le pas cher, je vous conseille les objets d’occasions sur internet ou Emmaüs. Les piscines gonflables peuvent être une très bonne alternative, mais j’éviterai pour des raisons de crevaison.

Une année, j’y ai mis une femelle Platy, et une autre a été mise dans le même volume mais en hauteur. J’avais 10 fois plus de naissance (enfin d’alevins qui ont survécu), cela ait dû à la nourriture vivante qui est présente en abondance: larves de moustique et daphnies. D’une année sur l’autre, les daphnies ne sont pas toutes consommées, meurent en hivers et sont régénérées au printemps grâce aux œufs, et explosent pendant l’été!

Exposition idéale:
La poubelle doit recevoir le soleil de l’est et du sud, et l’idéal et qu’elle soit ombragée pour le soleil de l’ouest.

Cachettes:
Il faut prévoir un minimum de décor: pierres, branches, racines, … Le but est d’éviter le stress des poissons, surtout lors des premiers jours d’introduction. Une de mes femelles Platy a déjà sauté en dehors d’une poubelle, suite, je pense, à l’absence de cachette et refuge dans le poubellarium…

Plantation:
Les plantes ne sont pas essentielles, je n’en mets pas toujours, surtout dans mes poubellariums peu peuplés. Voici une petite liste qui s’adapte bien en extérieur:
Plantes de surface: lentille d’eau (vous en trouverez facilement dans des mares), Pistia stratiotes, Ricia, jacinthe d’eau, …. en général, les plantes qui flotte sont toute adaptées.
Plantes à tige: Ceratophyllum et Egeria densa (élodée) sont les plus adaptées: en flottaison ou entre deux eaux.

Un avantage des plantes est leur rôle de “purificateur”: elles pompent les nitrates. Les lentilles d’eau, l’élodées et la Ceratophyllum sont particulièrement efficaces.

Avantages:
Peu onéreux: seul le prix d’achat du contenant, pas d’électricité.
Les poissons ressortent avec de très belle couleurs, ils sont plus vifs grâce à ce semi-retour à l’état sauvage.
Pour certains vivipares, on peut même espérer des reproductions!
Faire grossir des alevins sans s’en occuper, il faut qu’ils aient atteint une taille critique (au moins 1 cm), il faut les introduire avec une acclimatation lente: système de gouttes à gouttes comme les alevins sont très sensibles au changement.

Inconvénients:
la courte période estivale et les poissons ne sont pas visibles.

Comment attraper vos poissons dans votre aquarium du salon?:
C’est souvent une étape très délicate, puisque les espèces adaptées au poubellarium sont souvent dans des aquariums avec une plantation dense et touffue, et si vous avez des branches et racines, cela complique davantage la tâche. Voici le détail pour piéger vos poissons: un piège et une astuce avec l’épuisette.

Type de poissons tolérents:
Tous les vivipares (guppy, platy, molly, …)
Les cichlidés des grands lacs africains (non testé)
Crevettes: Heteropoda classiques, la forme commune des Red Cherry
Pelvicahromis Pulcher
Grossissement d’alevins: Danio Rerio (taille de départ: 1cm, taille finale: 2-2,5cm)
Tanichtys Albonubes
Macropode

Reproductions possibles:
Platy, guppy, crevette heteropoda classique du type red cherry
Tanichtys Albonubes (commentaire d’un internaute)

Expérience personnelle:
Espèces reproduites en poubellarium:
des platys: été 2009, une femelle platy fécondée auparavant dans un bidon de 200L a donné naissance à des alevins, et j’ai récupéré 10 jeunes de 1-2cm très vigoureux.
Guppys: été 2010, un groupe de 5 guppys (mâles et femelles) dans une poubelle de 80L, j’ai obtenu une vingtaine d’alevins de moins de 1cm.
Crevettes type Red Cherry: été 2010 4-5 adultes dans une caisse de 20L, une dizaine de jeunes sont nés.

Espèces maintenus ou grossies dans un poubellarium:
molly: été 2010, 1 mâle et 2 femelles dans une poubelle de 80L, aucune reproduction, les parents ont maigri. Il faut noter que cette année était une mauvaise année.
Danio rerio: mon frère a reproduit les danios en aquarium puis les a lâché dans un bidon de 200L (été 2010) à la taille de 1cm, à la fin de l’été, ils ont atteint une taille de plus de 2cm.

Quelques photos:
2 poubelles de 80L et un bidon de 200L
Poubellarium bidon Poubellarium poubelle

Ces poubellariums sont prêts à accueillir dès que les nuits seront moins fraîches les plattys de mon aquarium. La poubelle du haut contient un petit tronc d’arbre piqué par un pivert, il est en attente de mise en place dans un aquarium selon cette méthode. Celui n’accueillera pas de poissons, mais des daphnies qui trouveront de la nourriture grâce à la décomposition du bois.

Platy wagtail né en poubellarium

Questions fréquentes:

Reproduction de Cardinalis, néon, … en poubellarium?
Certains se posent cette question. A mon sens, elle reste quasi impossible en ce qui concerne Paracheirodon axelrodi (Cardinalis). En effet, sa reproduction nécessite de protéger les œufs des parents et en plus de la lumière. Elle est quasi impossible en aquarium, cela reste de même en poubelllarium. De plus, c’est un poisson qui aime l’eau très chaude…

De manière générale, seules les vivipares dont la reproduction est aisée en aquarium communautaire, reste faisable et possible en poubellarium. Dès que la tâche devient difficile en aquarium et qu’il faut une intervention de l’aquariophiliste, le poubellarium n’est pas la solution miracle.

Quels poissons / invertébrés peuvent passer l’hiver en poubellarium / bassins?
> Gambusies (Gambusia affinis)
> Gardons
> Crevettes type Red Chery: Neocaridina cf. heteropoda
> Poissons rouges (Carassius auratus)
> Macropode ocelatus
> Notropis chrosomus