Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Xiphophorus Maculatus (Platy) - Amérique centrale - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Amérique centrale

Xiphophorus Maculatus (Platy)

Article posté par ΨFred42.
Paru le mercredi 13 juin 2012 à 20:21
Vu 6333 fois.



Famille: Poeciliidés

Nom scientifique: Xiphophorus maculatus

Nom commun: Platy

Origine géographique: Amérique centrale, Mexique, mais aussi à l'embouchure des fleuves.

Taille: 5-6 cm pour les mâles, 6-8 cm pour les femelles.

Description: Son patron de couleur est très varié selon les variétés. Cela reste à mon avis un poisson d'animalerie: hybridation et sélection sont les raisons de tous ces coloris. Certains aquariophiles pourront aussi s'intéresser à la génétique qui reste intéressante avec ce poisson grâce aux différents patrons de couleur.

Voici la variété que je possède: Platy wagtail au corps orange et aux nageoires noires, il existe aussi une version albinos au corps argenté. Le mâle possède une nageoire caudale en forme d'épée, moins longue que celles des xyphos.
2011-01-02_platy-wagtail2.JPG


Dimorphisme sexuelle: Comment reconnaître le mâle de la femelle? La femelle est plus grande et grosse que le mâle. Mais le dimorphisme sexuelle se repère essentiellement sur la nageoire anale qui est très effilé chez le mâle, c'est son "pénis".

Espérance de vie: environ 3 ans.

Caractéristiques de l'eau: C'est un poisson dont les origines naturelles sont très éloignées, et il reste très adapté à nos aquariums quelque soit la population et les caractéristiques de l'eau. Il est quasiment insensible aux variations de température: dans mon bac, je mets directement l'eau du robinet (pas de stockage pendant 48 heures ni d'attente pour avoir une température ambiante, directement au tuyau d'arrosage) et il s'adapte très facilement dans un poubellarium.
Ce poisson reste peu exigent au niveau de la qualité de l'eau, mais voici ses préférences:
Température: 24-26°C
pH: 7-8
Dureté: plutôt dure
Il est aussi possible de rajouter un peu de sel (attention uniquement du sel de Guérande non iodée ni traité) puisqu'à l'état naturel il peut vivre à l'embouchure d'un fleuve.

Zone de vie: pleine eau, ils nagent du fond à la surface.

Type d'aquarium: Un minimum de 50L, de préférence planté surtout si vous souhaitez obtenir des alevins. En extérieur, une poubelle d'un minimum de 80L.

Décor: Le bac pourra être planté, contenir des branches ou racines, des coquillage (il ne craint pas la dureté de l'eau), bien au contraire), des décors artificiels, ... Vu que ce poisson reste "très décoratif" et est fortement habitué aux aquariums, tout type de décor lui convient.

Comportement: Même s'il est considéré comme le poisson du débutant, mes platys m'ont conquis par leur caractère. Le mâle va courtiser ses femelles, c'est pour cette raison que l'on conseille généralement 1 mâle pour 3 femelles, mais tout dépend du nombre de cachettes (grosse plantation ou non). Il y a aussi des mâles dominants et ils n'hésiteront pas à pourchasser leurs concurrents.
Lorsqu'il est stressé, il perd un peu de sa couleur, mais sa nageoire dorsale reste complétement pliée. Cela peut-être aussi le signe d'un poisson malade, ne surtout pas prendre ce genre de poisson en animalerie. C'est aussi le cas pour certains mâles trop fortement dominés.

Expérience: Dans un 90L, puis dans un 300L, toujours avec une population de toute origine. Très peu d'alevins ont survécus à cause de gros prédateurs: Cardinalis et betta (combattant) présents dans l'aquarium très bien planté.

Cohabitation: Ce poisson cohabite quasiment avec tous les types de poissons d'animalerie. Si l'on souhaite garder un bac mexicain, on peut lui ajouter d'autres espèces de vivipares. Un bac communautaire avec des poissons de toutes origines restent plausibles.
Même s'il est considéré comme un poisson paisible, il peut cependant s'attaquer à des poissons calme et au faible caractère comme le gouramy bleu, même s'il est plus gros. Les gouramys bleus sont souvent attaqués au vu de leur lenteur et pacification... Voici mon ancienne population: platy, molly, combattant (1 mâle et 3 femelles), Cardinalis, Corydoras, Gourami bleu, le tout dans un 300L:
2010-08-30_0004_r.JPG


Reproduction: La reproduction du platy est aisée comme tous les vivipares, c'est-à-dire, les bébés sont des alevins capables de nager. Il leur faudra beaucoup de cachettes pour ne pas être dévorés par les autres habitants et même les autres platys. Pour cela, il faut surtout une grosse plantation avec des plantes flotantes (Cerotophylum, élodée, Cambomba, ...) et éviter la présence de gros prédateurs comme les Cardinalis ou Scalaires. Les alevins acceptent les paillettes finement broyées mais on peut aussi utiliser des anguillules de vinaigre pour le début du grossissement puis tout autre type de nourriture vivante.
Il est aussi possible de reproduire ce poisson l'été dans une poubelle en extérieur, ce sont les fameux poubellariums. Une seule femelle suffit par poubellarium puisque la femelle est capable de garder le sperme et peut donner naissance à des alevins au moins 2 ou 3 fois de suite.
Le mâle parade devant la femelle en déployant sa nageoire dorsale, comme sur la photo ci-dessous:
2011-01-02_platy-wagtail1.JPG


Nourriture: équilibrée et variée: paillettes, moule-crevette, vers de vase, artémia, et tout type de nourriture vivante. Poisson omnivore.

Anecdotes:
Un jour j'ai attrapé une femelle platy pour la mettre en poubellarium et cette dernière a sauté de l'épuisette, et elle a fait un bon et une chute d'environ 1,5m! Il était un peu assommé, je l'ai vite remis dans l’aquarium. Ensuite, la femelle est resté immobile plusieurs jours au fond de l'aquarium, et le mâle venait la voir régulièrement et resté calmement à côté, ça m'a beaucoup ému, et réconforté dans le plaisir de maintenir ce poisson!

Je conseille un aquarium fermé, ou un poubellarium non entièrement rempli. Le platy est un très bon sauteur, et vous risquez de les retrouver au sol....

Photographies:

Source:
Mon expérience de maintenance et de reproduction.

Frédéric Rival


[ Imprimer cet article ]