Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Chapitre n°3 - Paramètres physico-chimiques de l'eau - Expérience et matériels - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Expérience et matériels

Chapitre n°3 - Paramètres physico-chimiques de l'eau

Article posté par Cedric Paul.
Paru le dimanche 26 février 2012 à 20:37
Vu 3712 fois.



Voici la large palette de caractéristiques de l'eau de mer. Il faut savoir que les Coraux ne supportent pas les variations, qu'elles soient osmotiques, de températures ou autre. La stabilité de l'eau est donc primordiale pour la bonne santé des être vivants d'un bac.


Sommaire:
Chapitre 1 - Le décor et le brassage
Chapitre 2 - La filtration
Chapitre 3 - Paramètres physico-chimiques de l'eau
Chapitre 4 - L'éclairage
Chapitre 5 - Le matériel



Chapitre III - Paramètres physico-chimiques de l'eau





1er Point, La température :
Elle doit se situer entre 23° et 26°C en aquarium selon les espèces. Elle peut subir quelques pics, mais ceci ne doit pas devenir une habitude. Cela a pour effet de stresser les Poissons et les Coraux.

Il faut prendre en compte le matériel de l'aquarium qui produit beaucoup de chaleur. (Pompes, HQi...)
De plus en été les températures explosent et les récifaux supportent mal. C'est l'une des raisons de l'importance du choix de l'emplacement du bac. Une pièce déjà climatisée peut être superbe.

Il existe des systèmes de refroidisseurs très efficaces, mais aussi très chers. En plus ils dégagent de la chaleur, (qu'ils sortent de l'eau) et font du bruit donc il faut les mettre à la cave ou au grenier...

La cuve technique ici apporte un avantage, la surface d'évaporation est supérieure, ceci entraine donc un refroidissement de l'eau important par cette évaporation.
Il faut prévoir une bonne circulation de l'air, avec un ventilateur aux période estivales les plus chaudes.
En le faisant souffler sur la surface de l'eau l'évaporation augmente beaucoup.

2ème point, le pH :
Dans la nature le pH de l'eau de mer se trouve entre 8 et 8,25. Ceci change un peu, en fonction de la température et des gaz dissous dans l'eau. (CO² notamment)
La plupart du temps tout le monde s'y connais bien donc je ne vais pas me pencher la dessus trop longtemps.

Sur les bacs avec des algues, la photosynthèse fait varier les taux. On arrive parfois à des variations entre moins de 8 la nuit et 8,4 le jour.
En milieu artificiel on préconise une valeur comprise entre 8,2 et 8,5. Ceci favorise la calcification des Coraux et des Invertébrés.

Pour le mesurer on peut disposer de sondes pH, de tests de bandelettes pas très fiable et de tests à gouttes. Il existe aussi les Kinder qui change de couleurs. Il suffit ensuite de regarder sur une échelle colorimétrique pour en déduire la valeur du pH.

3ème point, le Pouvoir tampon de l'eau :
Ce pouvoir de tampon existe aussi en eau douce. C'est régulé avec l'alcalinité. Plus elle est élevée et moins les variations sont importantes.
On mesure en KH, (Karbonat Härte) TAC, (Titre Alcalimétrique Complet) ou en meq/l. (Milliéquivalent)

La conversion est simple : 1 meq/l = 2,8 dKH ou 1 meq/l = 5°f

C'est assez difficile à mesurer correctement.

Dans la nature, on se retrouve avec 6-7 dKH ou 10,5°-12,5°f.
En aquarium il faut se maintenir légèrement au dessus.

Pour avoir un niveau stable, on peut utiliser de de l'eau de chaux. Par contre, attention aux dosages. (Dosage précis avec une pompe d'infirmerie)

4ème point, la Densité :
C'est le rapport de masse volumique de l'eau de mer comparé à l'eau pure.
Grosso modo c'est le taux de salinité.

Dans la nature il est de 1 022 à 1 030. Il dépend de plusieurs caractéristiques, notamment de la température.

En aquarium il faut se stabiliser entre 1 022 et 1 025. L'important étant de ne plus trop bouger une fois un niveau atteint.

L'évaporation de l'eau fait augmenter la densité, donc on refait le niveau avec de l'eau douce au moins 1 fois sur 3. Les changements régulent tout ça.

Pour mesurer la densité il existe des densimètres ou des sondes. Les densimètres ne sont pas toujours très juste, et surestiment parfois les chiffres.

5ème point, l'Ammoniaque et les Nitrites :
Un poisson, un Corail, une Anémone ou une Pierre Vivante morte peuvent faire augmenter ces taux. Ils sont très toxiques pour tout les être vivants du bac.

Les tests à gouttes sont assez précis pour les déceler. Lorsque les niveaux sont élevés les tests en bandelettes sont aussi capables de les déceler.

6ème point, les Nitrates :
En dessous de 1 mg/l c'est parfait.
On peut monter jusqu'à 10 mg/l dans les bacs avec beaucoup de Coraux, notamment des Coraux durs.

Il existent là aussi des tests en gouttes et en bandelettes pour mesurer ces niveaux.

7ème point, les Phosphates :
Au delà de 0,1 mg/l ils sont gênants. Cela stimule la croissance des algues. Très difficiles à mesures car les tests à gouttes ne sont pas très précis. Il existe des sondes.

Le meilleurs moyen pour s'en débarrasser ce sont les changements d'eau réguliers.

La cause peut être multiple. La plupart du temps c'est une pollution causée par la nourriture ou bien trop de déchets dans l'eau. Il se peut aussi que le Charbon actif soit saturé.

La filtration peut donc être remise en cause :
- Y a t-il suffisamment de Pierres Vivantes, et sont-elles efficace ?
- Masses filtrantes encrassées ?
- Charbon actif saturé ?
- Écumeur inefficace ?

8ème point, l'Oxygène :
On atteint généralement les 7 mg/l en conditions normales.
Un petit bulleur est bénéfique. Le skimmer produit un brassage de l'air et de l'eau très important. Les wavers jouent le rôle de mélanger le tout.

9ème point, le Redox :
C'est en fait le potentiel réduction-oxydation.
C'est un transfert d'électrons et d'atomes assez compliqué...

Cela donne une indication de la pureté de l'eau. En aquarium on recommande des valeurs comprises entre 350 et 450 mV.

10ème point, le Cuivre :
Attention, il brûle et tue les tissus des Coraux Il faut que sont taux soit inférieur à 5 mg/l. Attention donc au traitements médicamenteux à base de Cuivre.

Sachez que la santé des poissons et des Coraux, leurs couleurs, leurs mouvements... montrent la santé du bac. Les batteries de test sont importantes au début du bac. Et encore...



Note : Les sondes de tout les instruments de mesures doivent être étalonnées souvent, à savoir 1 fois par mois. (Pour un ordre d'idée, pour mesurer l'eau potable dans les stations d'épuration, les sondes sont étalonnées 10 fois par jours)

Source :
- La plupart me viennent de mon club,
- "l'aquarium récifal : manuel d'identification et de maintenance des invertébrés marins et tropicaux" de J. Sprung et J.C. Delbeek.

[ Imprimer cet article ]