Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Macrocheira Kaempferi (Crabe Géant du Japon) - Eau tropicale - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Eau tropicale

Macrocheira Kaempferi (Crabe Géant du Japon)

Article posté par Cedric Paul.
Paru le lundi 19 mars 2012 à 11:39
Vu 3182 fois.



Nom scientifique : Macrocheira Kaempferi

Nom commun : Crabe Géant du Japon

Origine géographique : Océan Pacifique, sur le littoral Asiatique, jusqu’en Sibérie. Dernièrement, plusieurs milliers d’individus ont été retrouvés pas très loin de la barrière de corail.

Taille : Ce Crabe Géant peut atteindre des tailles impressionnantes. De 1 mètre 50 à 3 mètre 70 pour les plus gros spécimens. Certains atteignent les 20 Kg. Ils sont considérés comme les plus grand Arthropodes actuel.

Description : Ce gros crabe tout droit sortie des films de science fiction possède 10 pattes, dont 4 paires de pinces. Sa carapace est très dure, et il contient très peut de chair pour son poids. Il est totalement inoffensif pour l’Homme, qu’il ignore totalement. En revanche c’est un véritable destructeur de décor. Qu'il soit vivant ou non. Il respire exclusivement sous l'eau et se rapproche plus de l'Araignée de mer que du Tourteau, ou du Crabe rouge.

Voici une vidéo de sa mue en accéléré :
Video - Mue d'un crabe araignee



Type d’aquarium : L’aquarium devra avoir une surface au sol assez importante. La hauteur du bac peut être de 70 cm. En revanche, il faudra privilégier la longueur, avec 2m² par individu. Il faut savoir qu’ils n’hésitent pas à se monter dessus les uns les autres.
Au niveau de l’éclairage, il faut aussi savoir que cette espèce vit principalement la nuit. Il faudrait donc penser à opter pour un éclairage très tamisé, ou simplement quelques leds bleues.

Décor : Il est conseillé de ne mettre aucun décor avec ces monstres. Ils arrachent tous, déplacent toutes les pierres.

Dimorphisme : Les femelles sont plus grosses que les mâles.

Comportement et cohabitation : Au niveau intra-spécifique il n’y a aucun souci, en revanche avec tout autre invertébré la confrontation est fatale. Étant donné la taille du Crabe, les pauvres Echinodermes, Coraux ou autres crustacés passeront entre ses mandibules puissantes.
Pour ce qui est du comportement, il n’est pas très actif, sauf lorsque l’heure de la soupe à sonnée. Le reste du temps, il peut rester des heures au même endroit sans bouger.


Reproduction : Il se développe à partir d'un état larvaire, comme les autres arthopode.

Nourriture : Il se nourrit de crustacés, de coraux, de poissons morts, et tout ce qui lui passe entre les pinces. Il est l’un des responsables de la destruction de notre belle barrière de corail.

Déplacement : Les déplacements en aquarium sont très limités. Mais il n’en a pas besoin, étant donné que la nourriture lui tombe dans les pinces. Dans la nature ils peuvent parcourir des centaines de kilomètres pour atteindre un point de ralliement où ils pourront se nourrir sans limites.

Anecdotes :
Gustative : Le Crabe du Japon est depuis peu apprécié en cuisine. Autrefois rejeté à cause de la taille de la bête, et du peu de chair qu’elle contient, désormais, grâce à son abondance, et à son prix assez réduit, de plus en plus de restaurants en proposent sur leur menu.

Écologique : C’est l’un des trois plus grand ennemies du corail, avec l’étoile de mer épineuse et la pollution. Il peut détruire une barrière entière en une nuit.

Filmographie : Dans le célèbre film-documentaire ‘’Océan’’ on arrive bien à se faire une idée de ce que peut être un déplacement en masse de ces Crabes Géants. On les voit se monter les uns sur les autres, et casser tout le décor. Des vrais bulldozers !

Mythologie : Au Japon, le Crabe Géant est connu de tous, pour les légendes racontées sur lui. Ils prétendent que c’est un soldat de la mer envoyé par un tel pour protéger les trésors ensevelis dans les fonds marins. Dans l’anime ‘’Naruto’’, l’un de ces Crabes est représenté dans le pays de l’eau.

Photographies :




Sources :

- Visite d’Océanopolis,

- Deux photos sont de moi, l'autre est trouvée sur Internet, libre de droit,

- La vidéo provient du site Internet gamaniak.fr

Cédric Paul

[ Imprimer cet article ]