Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Pseudanthias Squamipinnis (Barbier Rouge) - Eau tropicale - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Eau tropicale

Pseudanthias Squamipinnis (Barbier Rouge)

Article posté par Cedric Paul.
Paru le lundi 19 mars 2012 à 11:30
Vu 2197 fois.



Famille : Serranidae (groupe des Anthias)



Nom scientifique :
Pseudanthias Squamipinnis

Nom commun : Barbier rouge ou Pseudanthias

Origine géographique : Océan Indien et Océanie. On peut les trouver facilement aux Maldives.



Taille : Une quinzaine de centimètres

Description : Ce Barbier possède une couleur très flash. Elle va de l’Orange jusqu’au Rouge/Rose. Les nageoires sont assez remarquables. Ils possèdent d’assez gros yeux et sont très vifs.
Pour ce qui est de la résistance, il sont assez fragiles comparés aux Poissons Clown. Ils supportent mal les changements de salinité brusques. L'acclimatation est très importante.

Caractéristique d’eau : Une eau tropicale de 26° C en moyenne. Une densité comprise entre 1023 à 1025. Le brassage doit être important.

Type d’aquarium : Un aquarium récifal sera superbe pour ces poissons. Ils n’hésiteront pas à tirer le meilleur parti des centaines de cachettes du bac. Pour ce qui est du litrage il devra être conséquent, car ces poissons nagent beaucoup, et vivent en banc. Donc il faudra compter sur plus de 600 litres pour un harem de 6 individus.

Décor : Un décor composé de Pierres Vivantes, de Coraux ainsi que d’Invertébrés et de Gorgones peut être envisagé. Ils survivront aussi en "Fish Only", mais les couleurs ne seront pas aussi vives.

Dimorphisme : Le mâle est scindé en deux parties, l’avant du corps prend une couleur rouge/rose vive comparée au reste orange. Ceci s’accentue en période de fraie et recouvre l'intégralité du corps du poisson.

La nageoire dorsale du mâle est bien plus grande et effilée que celle de la femelle.
Les femelles sont légèrement moins grandes que les mâles.

Voici une belle femelle devant un bénitier


Voici un mâle


Comportement : Ce poisson est très vif, et très taquineur. Plus ils seront nombreux, et plus ils défendront leurs territoires de nage, ainsi que leurs terrains. Ils vivent généralement en banc d’une dizaine d’individus. Ils ont une réputation de poissons agressifs.
Si l'on trempe la main dans le bac ils "courent" se réfugier.

Cohabitation : La cohabitation peut se faire avec la plupart des poissons de récif. En revanche attention avec les Demoiselles qui possèdent les mêmes territoires qu’eux dans les aquariums. Donc il faudrait voir pour agrandir le bac de 500 litres si l’on souhaite accueillir les deux espèces.

La cohabitation est impossible avec la plupart des gros poissons. Entre les Anthias eux même il faut faire attention à ne pas avoir un bac trop petit, car autrement c'est la bagarre assurée en cas de conflit. La hiérarchie est très bizarre avec ce poisson. Le mâle vit en temps normal avec 4/5 femelles.

Le maintien de l'espèce est très aisé s'il n'y a que cette espèce dans le bac. Si l'eau est assez propre on pourrait dire que c'est un poisson relativement simple.

Reproduction :
- I - La reproduction se fait la nuit à l'extinction des feux.
- II - La parade du mâle est une danse où il effectue des "U" autour de la femelle qu'il a choisie. Il monte à la surface, puis redescendant en touchant le substrat, puis remonte...
- III - Dés que la femelle est prête, elle rejoins le mâle dans cette "U dance".
- IV - Les œufs pondus et fécondés sont transparents et mesures moins de 2 mm.
- V - La période d'éclosion vient assez rapidement, une quinzaine d'heures après la ponte.
- VI - On peut commencer à nourrir les alevins après 3 jours. Leurs sacs vitellins seront résorbés.
- VII - Ils doivent être nourris plusieurs fois par jour.

Tout les individus naissent femelles, et c'est le plus dominant de tous qui prendra la forme du mâle, avec la coloration et les nageoires plus longues. Cette transformation s'effectue assez rapidement.

Nourriture : Ils se nourrissent exclusivement dans la nature de Zooplancton. En aquarium on leur donnera Artémias, Daphnies, épinards, moules et crevettes mixées… Ils sont très faciles à nourrir, car assez vifs pour venir chercher leur du. On peut les acclimater avec de la nourriture lyophilisée.

Ils ne touchent pas du tout aux invertébrés vivants tels que les crevettes ou les escargots.

Déplacement : Les déplacements sont très rapides, et très vifs. La plupart du temps ils nagent en pleine eau.

Anecdotes :
- C’est un poisson très difficile à prendre en photo, car il bouge tout le temps.

Photographies :



Un petit groupe de femelles

Un très beau couple

Voici une photographie d'un individu trouvé dans la nature

Elle est de Christophe Darmangeat qui m'a permis d'utiliser ses photographies pour mes fiches. (droit d'utilisation sur demande)


Source : fotosearch.com

Sources :
- Atlas du Dr Burgess sur les poissons d’eau de mer,
- Les photographies signées sont celles de visites d’aquariums public
- Les autres sont prises sur internet, avec les sources juste en dessous.

Cédric Paul
[ Imprimer cet article ]