Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Chromileptes Altivelis (Mérou de Grace Kelly) - Eau tropicale - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Eau tropicale

Chromileptes Altivelis (Mérou de Grace Kelly)

Article posté par Cedric Paul.
Paru le lundi 19 mars 2012 à 11:29
Vu 3125 fois.



Nom scientifique : Chromileptes Altivelis

Nom commun : Mérou de Grace Kelly



Origine géographique :
Ce Mérou nous vient de l’Océan Pacifique. On le retrouve notamment sur les côtes Japonaises ainsi qu’en Australie et en Inde où il vient se nourrir.



Taille : Jusqu’à 70 cm dans la nature. Néanmoins en captivité les individus dépassent rarement les 50 cm.

Description : Ce petit Mérou des eaux tropicales du globe est particulièrement attachant. Premièrement de part sa coloration attrayante qui lui a valu son surnom. D’un blanc presque parfait et avec de gros pois noir quand ils sont juvéniles, la coloration se ternie lorsqu’ils deviennent adultes et leurs gros pois noirs disparaissent pour laisser place à des taches plus petites.

Espérance de vie : Ces Mérous peuvent vivre une quarantaine d’années s’ils sont tenus dans de bonnes conditions.

Caractéristique d’eau : Il faut savoir que le Mérou de Grace Kelly est très résistant quant aux maladies et aux infections. Il tiendra très bien les variations de températures de moindres mesures, ainsi que les changements osmotiques. Néanmoins il ne faut pas que ceci devienne une habitude, autrement la croissance du poisson risquerait d’être stoppée.

Il faudra une eau de mer à 23°-26°C avec un brassage assez important car c’est un gros pollueur. Au niveau de la filtration n’hésitez pas à quintupler les doses. Filtrez au moins 20 fois le volume du bac par heure. Le niveau de densité est compris entre 1023 et 1026 avec pour pH 7.5-8.5

Type d’aquarium : Il va falloir un aquarium très grand. À savoir 600 litres pour un individu. Et si on dépasse les trois individus il va falloir passer à encore plus grand, à savoir 2 000 litres pour 2 poissons. (Ceci pour cause de guerre de territoire)

Décor : On peut facilement faire un bac ‘’Fish Only’’. Mais à savoir que le Mérou cherche quand même quelques cachettes pour la nuit. Donc il faudra prévoir un décor minimum. Le mieux étant de faire des grottes ou des cavernes pour qu’il puisse s’y réfugier s’il veut se reposer.

Dans la nature, le Chromileptes vit dans les zones récifales et chasse dans les lagons.

Dimorphisme : Le Mérou est un poisson hermaphrodite, c'est-à-dire qu’il change de sexe au cours de sa croissance. Néanmoins, une fois adulte il conserve un sexe et la différenciation ce fait au niveau des nageoires pelviennes. Elles sont courtes et proches du ventre chez la femelle et longues et droites chez le mâle.



Comportement : Vis-à-vis de l’Homme il est peu craintif. On peut facilement mettre la main dans le bac et même le toucher. Il ne stresse pas beaucoup et est très résistant.

Cohabitation : La cohabitation de ce poisson est assez problématique. Dans la nature c’est un chasseur impitoyable. Il poursuit sans relâche ses proies. Il faudra donc ne pas introduire d’espèce pouvant rentrer dans sa bouche. Il n’a pas d’ennemies, donc tous les autres poissons plus grands que sa bouche ou plus grands que lui conviendront. (Chirurgiens, Balistes, Grosses Demoiselles, Grands Labres…)

Au niveau intra-spécifique c’est assez difficile car le poisson vit en solitaire dans la nature. Néanmoins deux poissons venant d’un même élevage peuvent s’entendre toute leur vie.

Les voici dans leur bac


Nourriture : Ce poisson se nourrit de petites proies, petits poissons et crustacés. Nous pouvons donc lui donner des éperlans et des moules décongelés par exemple. Il y a aussi possibilité de lui donner des proies vivantes. (Guppy, Platy, Xypho, Barbus, Tanche, Gardon…)
\r\n


 


Il possède une mâchoire protractile, c'est-à-dire qu’elle se déploie pour aspirer les proies. (Comme les rascasses)

Déplacements : Les déplacements de ce poisson sont très rapides, est c’est dommage de ne pas avoir l’occasion de le voir se déplacer dans l’Océan et de le suivre. (Ou en tout cas d’essayer) C’est une vrai fusée.

Anecdote :

- Nous possédons deux individus provenant d’élevages différents. Ils ont plus de 15 ans et se portent à merveille. Le bac dans lequel ils sont contient ou a contenu Chirurgiens, Baliste, Labre, Demoiselles, poisson clown, anémone…

- Dans la nature Les Mérous n’acceptent qu’un seul petit poisson, c’est le Labre nettoyeur. D’une couleur bleue, ce qui est apaisant pour les poissons, et qui signifie "je ne fait pas mal" contrairement aux couleurs vives des poissons récifaux territoriaux, ils viennent nettoyer la peau et les branchies des Mérous des petits parasites. Les Mérous se laissent faire gentiment. C’est aussi le cas des Murènes et d’autres prédateurs.

J’arrive à reproduire ce phénomène de "vas-y je me laisse faire" en caressant le Mérou comme un Labre le ferait avec sa bouche. (notez comme il ouvre ses branchies)

 

 



\r\n





D'où vient son nom commun? On l'appelle mérou de Grace Kelly, en hommage à la robe de la princesse lors de l'inauguration de l'aquarium de Monaco.

Photographies :





Le voici d'un peu plus près


Sources :
- Fiche du cercle sur l’espèce en question,
- Les photographies et les vidéo sont de moi,
- Atlas du Dr Burgess sur les poissons d’eau de mer pour les caractéristiques d’eau,
- Mon expérience personnelle grâce à l’entretien et surtout à l’affection que je porte à ces poissons.

Cédric Paul
[ Imprimer cet article ]

>>Masquer les commentaires [1]

Commentaire n°1/1 :: 2 mérous qui bronzent

Remonter Posté le 13/06/2012 par ΨFred42

 
marous10.jpg
 
avatar

Président de l'Aquaramiaud, Aquarium associatif de St Chamond