Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Rineloricaria Lanceolata (Rino) - Amérique du sud et Amazonie - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Amérique du sud et Amazonie

Rineloricaria Lanceolata (Rino)

Article posté par Cedric Paul.
Paru le vendredi 16 mars 2012 à 12:01
Vu 2519 fois.



Famille : Loricariidae

Nom scientifique :
Rineloricaria Lanceolata

Nom commun :
Rineloricaria, Rino.



Origine géographique : Amérique latine. Pérou, Vénézuela, Équateur, Bolivie, etc…

Taille : 15 cm maximum.

Description : Ce Loricariidae est très fin, à la manière du Farlowella et du Sturisoma. Il reste souvent posé sur les racines où sa couleur fait qu’il se morfond dans le décor. Ses nageoires sont très fines et plus développés que les autres membres de sa famille, elles se terminent de longs filaments. Le régime alimentaire et le comportement reste le même.

Plusieurs coloris existent.

Voici la bouche d'un Rineloricaria

Espérance de vie :
Jusqu’à plus de 10 ans. Supporte mal les eaux chaudes. Au dessus de 26° C sa durée de vie est divisée par trois.

Caractéristique d’eau : une eau entre 20° et 26° C maximum. Au dessus on risque une mort prématurée du poisson. L’eau doit être légèrement acide. Dans la nature le poisson vit dans les torrents, donc il faudrait voir à mettre une pompe de brassage pour qu’il puisse s’amuser un peu à nager contre-courant.

Type d’aquarium : Tout aquarium peut convenir à ce poisson. Du bac spécifique, au bac communautaire. Le plus souvent on met ce poisson dans un bac de Cichlidés d’Amérique du Sud. Le minimum pour ce poisson sera de 100-150 litres pour 3 individus.

Décor : Le décor doit être riche, composé aussi bien de roches, de plantes que de racines. Ce sont les endroits où ils trouveront leur nourriture. Les feuilles tendres ne sont pas abimées par leurs dents. (À l’instar des Pléco, des Panaques ou des gros Ancistrus)

Pour la reproduction, comme la plupart des membres de cette famille, il nécessite d’avoir un recoin en forme d’anfractuosité, comme une crevasse, une noix de coco, des roches, ou bien encore un tube PVC pour de la reproduction stricte. On peut aussi utiliser des sites de ponte en céramique comme pour les Discus avec une forme adéquate.

Dimorphisme : Le Dimorphisme se fait à taille adulte au niveau des nageoires pectorales. Le mâle possède aussi quelques excroissances sur le museau, mais ceci ne se voit qu’à un âge avancée.

Comportement :
C’est l’un des poissons les plus paisibles en bac communautaire. Il ne dérange personne, ni n’ai dérangé par personne. Il reste souvent posé au même endroit, vitres, feuilles, racines, roches, etc…

Attention dans les très grands bacs on risque de ne pas le voir beaucoup. Il se fond dans le décor.



Cohabitation :
La cohabitation est possible avec la plupart des poissons. Limitez toutefois les poissons qui utilisent les mêmes zones de vie. Le sol et les fonds. Ainsi il n’y aura pas de bagarre lors des périodes de fraie.

Nourriture : Laitue, épinards, petits pois, concombres, courgettes, etc…
Accepte aussi vers de vase, artémias qui tombent au fond de l’eau et se nourrit surtout des particules d’algues sur les vitres, les racines et le reste du décor.

Reproduction : Comme tout les autres Loricariidae. Dans des anfranctuosités, des tubes de pontes et des noix de coco. Le mâle ventile la ponte et protège le lieu du nid.

Déplacement : Les déplacements sont toujours faits à même le sol. La bouche toujours en position de suçage.

Photographies :



Sources :
- Connaissances personnelles,
- Sources des photographies indiquées,
- Fiches club.

[ Imprimer cet article ]

>>Masquer les commentaires [1]

Commentaire n°1/1 :: A l'aquaramiaud

Remonter Posté le 13/06/2012 par ΨFred42

 
rino_110.jpg

rino10.jpg
 
avatar

Président de l'Aquaramiaud, Aquarium associatif de St Chamond