Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Phenacogrammus interruptus (Tétra du Congo ou Phénaco) - Afrique tropicale - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Afrique tropicale

Phenacogrammus interruptus (Tétra du Congo ou Phénaco)

Article posté par ΨFred42.
Paru le jeudi 23 février 2012 à 16:15
Vu 5868 fois.

Biotope: rivières d'Afrique tropicale de l'Ouest.



Famille: Alestidé
Nom scientifique: Phenacogrammus interruptus
Nom commun: Tétra du Congo ou Phénaco
Origine géographique: Rivières d'Afrique tropical de l'ouest, essentiellement dans le bassin du Congo. Voir la fiche détaillé sur son biotope naturel.
Taille: 10 cm pour les mâles, 7 cm pour les femelles. A l'état sauvage, ils atteignent de plus grande taille, un mâle peut arriver à 12cm.

Un mâle:
"Un mâle Phenacogrammus interruptus (tétra du congo)"

Description: Sa couleur est spectaculaire, la lumière se reflète comme dans un prisme grâce à ses écailles nacrées. Il ressort ainsi une couleur arc-en-ciel. En aquarium, les rayons du soleil feront encore plus ressortir sa magnifique robe. Certains disent qu'une couleur ambrée de l'eau grâce au tanin de racines permet de mieux refaire sortir ses couleurs, comme dans un milieu marécageux.

Notre banc de Phenacogrammus interruptus (Tétra du Congo ou Phénaco)
2012-03-25_11.jpg

tetra-congo.jpg

Dimorphisme sexuelle: Comment reconnaître le mâle de la femelle? Le mâle est plus grand et ses couleurs sont plus vives. Il possède aussi des petites excroissances plumeuses sur sa nageoire caudale. Ces excroissances ne sont visibles qu'uniquement en aquarium, puisqu'à l'état sauvage il existe des petits poissons brouteurs de ses excroissances. Ces mangeurs de nageoire sont, par exemple, Phago ou Belonophago.

Espérance de vie: 6-7 ans dans de bonnes conditions.

Caractéristiques de l'eau: Ce poisson vit dans les rivières d'Afrique tropicale, il a donc besoin d'une eau acide et douce. A l'état naturel, l'eau est douce et acidifié par la chute des feuilles et divers branchages, ce phénomène peut aussi être recréé en aquarium. Il n'a pas besoin d'un gros brassage, puisqu'à l'état sauvage il préfère les eaux calmes, par exemple, un bras mort d'une rivière ou un marécage (créée par des inondations dans la forêt vierge). On peut donc reconstituer son biotope à l'aide de branches, de racines, de pierres et de plantes, la Valisneria pourra par exemple représentée l'herbe présente dans les marécages.
Ce poisson reste exigent au niveau de la qualité de l'eau:
Température: 24-27°C
pH: 6-7
Dureté: douce

Zone de vie: surface ou milieu.

Type d'aquarium: bac de 200L avec une façade de 1,20 m pour qu'ils puissent se sentir à l'aise. Pour nager convenablement, il ne faudra pas oublier de tailler les plantes: il lui faut une bonne zone de nage.
L'aquarium doit posséder un couvercle, c'est un très bon sauteur, surtout s'il est effrayé.

Décor: Le bac pourra être planté et contenir des branches ou racines. Le sol sera constitué de sable de rivières, et pourra être parsemé de pierres en guise de décoration. Ne pas oublier de les désinfecter selon cette méthode ou une autre de votre préférence. Les plantes du biotope sont des anubias et les bolbitis heudelotii (fougère du Congo), mais pour avoir plus de choix en envisageant d'autres variétés. Ce poisson se plaira d'autant plus. Il faut juste ne pas obtenir une forêt vierge qui l'empêcherai de nager librement sur de grande longueur. Les plantes sont essentielles pour lui, car il se sentira en sécurité et pourra se cacher en cas de besoin. Des plantes flottantes sont vivement conseillées pour tamiser la lumière.
Comportement: Ce poisson est un très bon nageur et est continuellement en mouvement, il aime se pourchasser, c'est pour cette raison qu'il lui faut un aquarium long et large, les dimensions minimums sont 100x50. Plus le bac est spacieux, plus le poisson est à son aise, et il vous montrera son meilleur côté.
C'est aussi un poisson grégaire et de banc, il a besoin de ses congénères pour se sentir en sécurité, il faut un minimum de 7 individus.

Expérience: Mon expérience est celle du club avec la création d'un bac dédié aux rivières africaines. Nous avons introduits 15 poissons dans un 700L occupé par quelques Pelvicachromis Pulcher. J'ai pu constaté que le banc resté toujours formé, et cela reste très agréable à l'oeuil de voir évoluer ensemble ces 15 Tétras. Vu qu'il y a de l'espace, ils ne sont pas gênés par les Pelvicahromis Pulcher, même lors de la frai et de la surveillance des alevins. En effet, Les tétras restent en surface et les autres au sol.
Pour pouvoir observer leurs très beaux reflets arc-en-ciel, il a fallu attendre une quinzaine de jours.
Cohabitation: Ce poisson est très craintif et ira se réfugier au fond au moindre danger. C'est pour cette raison qu'il ne faut pas lui mettre un poisson agressif ou trop actif dans sa zone de nage. Sinon il se cachera et vous perdrez le plaisir de l'observer convenablement. Ce sera un poisson timide contraire à sa nature. Un groupe minimal de 7 est aussi nécessaire pour le voir s'activer et être le poisson dynamique du bac.
Pour lui ajouter des colocataires, un volume de 300L est conseillé. Pour bien réussir son acclimatation, il vaut mieux l'introduire en premier.

Voir le détail de notre bac de 800L dédié à la rivière africaine


Bac d'ensemble représentant une rivière africaine: Pelvicachromis pulcher et Phenacogrammus interruptus
11-12-2011_bac11.png

Reproduction: Un aquarium d'au moins 100 L contenant un couple: une femelle au ventre bien rebondie et le mâle le plus ardent. Il est possible d'introduire la femelle, un ou deux jours avant. Si toutefois, rien ne se passe, il suffit de renouveler l'expérience avec un autre couple.
La parade nuptiale démarre souvent à partir d'un fort rayonnement, puis une course poursuite s'engage, et se termine dans une zone plus ombragée. Les oeufs tombent dans de la mousse de java, puis il faut retirer les parents. Après 4 à 6 jours, les oeufs éclosent et au bout d'une journée, les alevins atteignent la nage libre qu'il faudra nourrir avec des infusoires (plancton, anguillule, ...) puis ensuite Daphnies vivantes ou Artémia.

Nourriture: équilibrée et variée: paillettes, moule-crevette, vers de vase, artémia, et tout type de nourriture vivante. Poisson omnivore.

Anecdotes: aucune

Photographies:
Une autre vue d'ensemble, il faut au minimum un 200 litres:
riviere-africaine.jpg

Vue d'ensemble du bac de l'aquarium des tropiques:
allex_9.jpg

Source:
Mon expérience à l'Aquaramiaud
Revue Aqua Plaisir, n°43, février 2000

Frédéric Rival

[ Imprimer cet article ]