Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Metridium Giganteum (Anémone Plumeuse géante) - Eau tropicale - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Eau tropicale

Metridium Giganteum (Anémone Plumeuse géante)

Article posté par Cedric Paul.
Paru le mardi 6 mars 2012 à 13:32
Vu 2066 fois.



Nom scientifique : Metridium Giganteum

Nom commun :
Anémone plumeuse géante, Anémone Duchesse, Duchesse plumeuse, œillet de mer...



Origine géographique : Atlantique Nord

Taille : 60 cm

Description : Cette magnifique Anémone d’eau froide possède plusieurs variations de couleurs. Cela va du blanc limpide, du rose à l’orange. Contrairement aux autres espèces d’Anémones, celle-ci peut filtrer l’eau grâce à ses tentacules en formes de plumes. Comme toutes les Anémones elle peut se déplacer, et se rétracter à l’intérieur de son pied. Elle est urticante,comme la plupart de ses cousines.

Ce genre de spécimen est réservé pour les aquariophiles expérimentés, les clubs ainsi que les aquariums publics. Néanmoins la présentation d'espèces de ce genre montre aux particuliers la diversité qu'il existe près de nos côtes.



Caractéristique d’eau : Une eau de mer froide, entre et 15° C.

Type d’aquarium : La taille de l’aquarium peut être réduite à 150 litres. Le tout est de favoriser les 70 cm de hauteur. Ainsi l’Anémone pourra grandir convenablement, tout en restant proche de la surface pour se nourrir de lumière.

Décor : On retrouve ce genre d’Anémone dans les fonds rocheux, et encore plus magnifique, sur les épaves de navires et d’avions. Un décor de ce genre peut être magnifique s’il est bien fait. Ainsi l’Anémone pourra migrer où bon lui semble, en changeant son inclinaison par la même occasion.

Dimorphisme : Les Anémones sont mâles et femelles en même temps.

Comportement : L'Anémone n’a pas vraiment d’attitude particulière. Elle est très calme, et de bouge pas beaucoup !

Cohabitation : La cohabitation est possible à partir du moment où les poissons introduits ne soient pas de mangeurs d’Anémones. Il faudra faire attention avec les petits invertébrés comme les crevettes, car cette Anémone reste une Anémone, et peut attraper de plus grosses proies à l’occasion.

Reproduction : La reproduction se déroule comme chez tous les membres de cette famille. C’est soit le division du tronc qui peut s'opérer, en cas de blessure notamment, ou la multiplication par gamètes. (libérés directement dans l'eau)

L'Anémone prend forme de larve lors du deuxième type de reproduction. Du coup elle nage et peut déplacer la colonie ! La multiplication est connue pour être très rentable.

Nourriture : Elle filtre l’eau pour récupérer le Zooplancton principalement. Mais elle peut aussi se débarrasser de cadavres de poissons, et de petites crevettes.
Il est conseillé de lâcher de la nourriture vivante, ou de nourrir à la pince directement dans la bouche de l’anémone, qui se trouve entre les tentacules.

Déplacement : Les déplacements de l’Anémone sont rares,mais il faut savoir qu’elle peut mettre un certain temps avant de se fixer définitivement. Autrement, ses tentacules ondulent aux mouvements d’eau de l’aquarium.

De plus au moindre mouvement brusque, elle se rétracte dans son pied.

Anecdotes :
- À Océanopolis, pour les nourrir ils lâchent un petit peu de nourriture vivante toutes les 8 minutes, créant ainsi un brassage d’eau important. Ils produisent eux-même leur Phyto- et Zooplancton.

- À savoir que les Anémones peuvent se coller sur la vitre frontale d'un aquarium... Ce qui est plutôt embettant quand il n'y a qu'un côté visible depuis l'extérieur.

Photographies :





Sources :
- Visite d’Océanopolis et conseils des soigneurs du pavillon polaire,
- Les photographies signées sont de moi, les autres possèdent leurs sources indiquées.

Cédric Paul
[ Imprimer cet article ]