Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Chelmon Rostratus (Demi-bec cuivré) - Eau tropicale - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Eau tropicale

Chelmon Rostratus (Demi-bec cuivré)

Article posté par Cedric Paul.
Paru le vendredi 2 mars 2012 à 13:38
Vu 3525 fois.



Famille : Chaetodontidae

Nom scientifique : Chelmon Rostratus

Nom commun : Papillon demi-bec, Poisson-Papillon à rostre, Papillon à bandes cuivrées ou Chelmon tout simplement.



Origine géographique : Océan Indo-Pacifique



Taille : 20 cm

Description : Ce papillon est comprimé latéralement comme la plupart des autres membres de sa famille. Il possède de très belles bandes cuivrées sur son corps, ainsi qu’une ocelle noire au bout de sa nageoire dorsale qui lui sert à imiter un œil pour méprendre les prédateurs. Sa bouche forme un petit bec lui servant à se nourrir.

Espérance de vie : 10 à 12 ans en moyenne. Dans les bacs énormes où la flore et la faune sont très naturelles ils arrivent à tenir beaucoup plus longtemps.

Caractéristique d’eau :
Une eau de mer tropicale avec une densité évaluée en moyenne à 1 022 ainsi qu’une température aux alentours de 26°C. Le pH peut varier lentement entre 7 et 8,5.

Type d’aquarium : Un aquarium récifal est tout a fait adapté à ce poisson. Il peut aussi vivre dans un bac "Fish Only" s'il est très bien acclimaté et nourri. Au niveau du litrage on pourra se fixer sur 180-200 litres au minimum par individu.

Décor : Le décor doit être très varié, composé de Pierres en grande partie, permettant au poisson de se réfugier en cas de stress.

Dimorphisme : Inconnu

Comportement : C’est un poisson très coloré qui égaie le bac par sa pigmentation et son comportement très particulier. Il est souvent en train de se demander ce que nous faisons hors de l’eau. Il est assez facile de les dresser à suivre un doigt sur le bord de la vitre. Les enfants apprécient tout particulièrement ce poisson.

L’acclimatation du Chelmon reste assez difficile, ce qui peut décourager les débutants. Un point très délicat !
C’est la raison pour laquelle les Pierres Vivantes sont recommandées, pour lui fournir une nourriture la plus naturelle possible.

Cohabitation : La cohabitation est possible avec les poissons de plus petite taille, comme les grandes. Attention néanmoins, ce poisson est très territorial, ce qui peut poser problème dans les bacs parfois trop étroits.
Les Zebrasomas possèdent les mêmes types de territoire, et en général ça se finit mal avec eux. Donc il vaut mieux éviter. De plus les cohabitations intra-spécifiques sont rarement concluantes dans de petits volumes.

Nourriture :
Le Chelmon a la particularité de manger les Aiptasias, sorte de petites anémones parasites brulant les Coraux. Certains Chelmon sont aussi des mangeurs de polypes et de vers tubicoles.

Il faut donc les nourrir suffisamment pour qu’ils ne touchent pas au reste. Ils acceptent aussi la nourriture sèche, mais gardent toute leur vigueur avec des Daphnies, des Artémias, de la chair de moule, de crevette, des épinards…

Variez la nourriture !


Déplacement :
Les déplacements du poisson sont très vif, et lorsqu’il défend son territoire, il montre son œil pour impressionner les autres.

Un spécimen du club de St Étienne très curieux


Photographies :

Un couple dans un grand bac d'Océanopolis


Voici deux photographies du poisson pris dans son milieu naturel


 

Droit d'auteur accordés par C. Darmangeat




Sources :
- "L’Atlas" du Dr Burgess sur les poissons marins tropicaux,
- Visite d’Océanopolis,
- Les photographies signées sont de moi,
- Les sources sont indiquées sous les autres.

Cédric Paul



[ Imprimer cet article ]