Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Labidochromis caeruleus - Afrique tropicale - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Afrique tropicale

Labidochromis caeruleus

Article posté par ΨFred42.
Paru le mercredi 16 décembre 2015 à 13:36
Vu 1649 fois.

Lac Malawi



Famille: Cichlidae
Nom scientifique: Labidochromis caeruleus
Nom commun: Labido jaune
Taille: une dizaine de centimètres.
Espérance de vie: 8-10ans
Origine géographique: Lac Malawi
Variétés géographiques:
Lion's Cove
Chagada
N'khata Bay de couleur blanc!
Ruarwe
Mbowe Island
Kakusa.

caeruleus_5.jpg

Introduction:
Le L. Caeruleus vit sur la côte ouest entre Charo et Chizi Point et entre Cape Kaiser et Lumbaulo.
Il ne se rencontre pas dans la partie supérieur du lac, mais dans la partie profonde de l'habitat rocheux.

C'est certainement le plus connu des cichlidés du lac Malawi, bien que beaucoup ignorent sans doute que pas moins de douze variétés de Caeruleus soient dénombrées à ce jour.… Etant donné le prix terrifiant d'une souche sauvage (env. 150 euros le couple !!), la majorité des aquariophiles se tourne vers de l'élevage en variété jaune, comme Mbowe Island, Lion's Cove ou Kakusa.
Pourquoi un tel prix ? ce cichlidé n'est pas simple à trouver dans le milieu naturel et il est devenu rare, très rare....et donc......très cher !

Description:
C'est un poisson très timide et craintif, il a une très belle coloration jaune, avec une nageoire dorsale noire.
caeruleus_3.jpg

Dimorphisme sexuelle:
Au niveau de la taille: environ 10 cm pour les mâles et 8 pour les femelles.
Au niveau de la coloration, les mâles ont les nageoires pelviennes et anale noires.
caeruleus_0.png


Zone de vie: le fond

Caractéristiques de l'eau:
eau dure
pH: 8-9


Type d'aquarium: minimum de surface: 1m x 0,40m, soit environ 200L.

Décor: Beaucoup d'enrochement et une partie plage. Aucune plante, ils les mangent...

Nourriture: Paillettes de qualité, épinard, arthémias.

Cohabitation: Il ne posera pas de problème avec d'autres occupants du lac Malawi, mais il risque d'être embêté par les autres espèces...

Comportement et conseils de maintenance de Gilles:
Un bac de 200L pour faire du spécifique peut convenir, mais un bac de 250-300 L est quand même plus confortable....le seul problème viendra lors du choix des colocataires........ce sont eux qui, en fait, décideront du volume adapté

C'est un Mbunas paisible....au point qu'il s'intègre à merveille avec les utakas de la famille des Aulonocara sabbulicoles, et autres haplos calmes.
Ce n'est pas un herbivore, il se nourrit d'invertébrés et de larves d'insectes, il ne défendra donc pas de territoire....

C'est un cichlidé qui ne peut s'imposer dans un bac de Mbunas herbivores, alors svp, arrêtons de le mettre dans tous ces bacs peuplés de Mbunas caractériels, sous prétexte qu'il ne pose pas de problème...
Lorsque le poisson se colle verticalement contre la paroi du bac, c'est que la fin est proche et que nous avons échoué dans la maintenance...

C'est peut être paradoxal, mais lorsque nous pensons à un bac d'haplos, nous pouvons penser à notre ami Caeruleus, et à l'inverse, si l'envie vous tente de débuter en Malawi et de faire du strict Mbunas, alors oubliez-le! Sa maintenance n'est pas si simple que çà dans le long terme....


Reproduction:
Incubateur buccal maternel. La femelle s'occupera seule des alevins.
Il n'y a pas de site de reproduction précis, elle peut avoir lieu n'importe où dans le bac....
Le mâle va vibrer un peu devant Madame, histoire qu'elle comprenne bien ses intentions, et après fécondation des œufs, elle partira dans les roches pour incuber

Derrière le mâle; nous pouvons voir la bouche d'une femelle en incubation.
caeruleus_2.jpg


Histoire aquariophile de ce poisson emblématique du lac Malawi:
S'il devait exister un emblème illustrant la faune piscicole du lac Malawi, le Labidochromis Caeruleus détrônerait sans aucun doute tous ses rivaux.
Il est mondialement connu et apprécié des amateurs du genre. Les quelques dizaines de milliers de «Labido Yellow» maintenus ont tous un point en commun : ils sont issus d'un seul et même couple.

Au début des années 80, un importateur suédois vit arriver dans ses bacs un couple de Labidochromis jaune. Présent lors de l'arrivage, Brichard (célébre éleveur/exportateur de cichlidés du lac Tanganyika) acquit ces poissons et projeta de les reproduire sur son exploitation au Burundi.

Conscient du potentiel commercial de ce « bouton d'or », Brichard attendit d'en avoir un millier avant de commencer à distribuer le précieux sésame !
Il lui donna le nom déconcertant de « Labidochromis Tanganicae ».

Stuart Grant découvrit alors l'espèce et lança une expédition à Lion's Cove. Rare dans son milieu naturel, ce poisson habite les grandes profondeurs, limitant ainsi les prises des pêcheurs. Vu les difficultés et le(s) risque(s) de sa capture, ses employés lui ramenèrent seulement deux spécimens mâles. Il décida alors de ne pas l'exploiter. D'autant plus que l'entreprise de Brichard inondait le marché de poissons à «meilleur marché».
Ce n'est que dans les années 1990 que Grant récidiva... Sur une campagne de plusieurs mois, ses pêcheurs ne lui en ramenèrent que 22! Il confia alors la reproduction à une ferme piscicole américaine.

Le plus étonnant dans l'histoire est, qu'à partir d'un seul couple, la majorité des Labidos jaunes a toujours gardé une qualité constante, malgré un taux de consanguinité énorme !


Autres photographies:
caeruleus_1.jpg

caeruleus_3.jpg

caeruleus_4.jpg


Source:
Cet article a été rédigé à l'aide du post du Jeudi 8 Mars 2012 du forum cichlidé69passion qui a fermé en janvier 2015. L'auteur est Gille et a pour pseudo: trollhebus42. Son avatar:
gilles_avatar.jpeg


Les photographies sont signés, et sont celles de Michel, membre de l'AFC. Leurs ancêtres ont été pêchés à Ruarwe, et ce sont ceux que nous maintenons à l'Aquaramiaud.

[ Imprimer cet article ]