Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Dendrochirus Biocellatus (Poisson Lion) - Eau tropicale - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Eau tropicale

Dendrochirus Biocellatus (Poisson Lion)

Article posté par Cedric Paul.
Paru le mercredi 29 février 2012 à 22:49
Vu 4172 fois.



Famille : Scorpaenidae

Nom scientifique :
Dendrochirus Biocellatus

Nom commun : Poisson Lion ou Poisson Dragon



Origine géographique : Océan Indien et Océanie

Taille : 10 à 15 cm

Description : Ce poisson fait partie de la même famille que les Rascasses et les Pterois. Il possède des aiguilles épineuses sur le bout de ses nageoires. La majeure partie du temps il reste à même les parois, comme fixé. En revanche ceci peut se faire à même le sol, ou bien sur une paroi raide verticale, ou même à l’envers. Sa couleur est très attractive, s’il se trouve en milieux naturel, il est quasi-indétectable à l’½il d’un poisson.

Voici un jeune individu à l'envers


Espérance de vie : De 10 à 15 ans

Caractéristique d’eau : Une eau tropicale à 27°C en moyenne. La densité doit être aux environs de 1023-1025. Le pH de l'eau est stabilisé à 8.2. Le brassage doit être important car ce sont des pollueurs.

Type d’aquarium : Pour un poisson seul, on pourrait envisager de l’acclimater dans un bac de 100 litres. Il ne se déplace pas beaucoup. En revanche, si on le fait cohabiter avec un poisson plus gros, on doit opter pour un bac en conséquent.

Décor : Dans la nature, le Dendrochirus est trouvé sur les récifs externes des lagons, c'est-à-dire le côté qui fait face à la mer, ainsi que dans les grottes sous marines. Il apprécie la compagnie des Gorgones avec lesquelles il se camoufle. S’il choisit ces zones c’est pour se fondre dans les décors de mousses et de Coraux sur les roches. Ainsi il attrape sa nourriture par surprise.

Pour notre part à l’Aquaramiaud nous acclimatons ce poisson dans un décor caverneux, mais le bac est en réalité un herbier. Ainsi les cachettes sont nombreuses, mais il y a tout de même des roches partout.

Comportement : C’est un poisson plutôt nocturne. Il n’est ni peureux ni curieux. Il est très paisible, sauf au moment où il se jette sur sa proie.

Attention, il faut savoir qu’il ne faut pas mettre les mains dans le bac, à n’importe quel moment. Ce poisson n’attaque pas, mais un accident est vite arrivé avec ses aiguillons défensifs.

Cohabitation : La cohabitation est possible avec tout les autres Scorpénidae de sa famille, ainsi qu’avec la plupart des Murènes. En revanche il faudra proscrire les petits poissons inférieurs à 10 cm. Logiquement, les gros poissons tels que Mérous ou Arothron ne les attaquent pas, mais si le bac est trop petit, il se peut qu’ils l’attaque.

Nourriture : Ils se nourrissent de petits poissons, comme des Éperlans ainsi que de Crevettes marines. En revanche il faut faire attention à ne pas les nourrir trop souvent en aquarium, et pas en trop grande quantité.

Les Dendrochirus, comme tous les membres de cette famille sont des prédateurs attrapant leurs proies par surprise en restant tapis dans le décor, ceci grâce à leur mâchoires protractiles. De ce fait ils peuvent rester plusieurs jours dans la nature sans manger.

Pour ce qui est du nourrissage en aquarium ont peut les acclimater avec des poissons morts accrochés au bout d’une baguette. On peut aussi par occasion donner des petits poissons comme Guppies, Platies, Mollies…

Déplacement : Les déplacements sont assez rares, mais dans la plupart des cas sont effectués la nuit, et en rasant le sol.

Acquisition du poisson : Ce poisson se retrouve dans les animaleries spécialisées. En revanche pour pouvoir en acquérir un, il faut obligatoirement être certificataire.

Anecdotes :
- Les piqures de ces poissons sont plus qu’urticantes, elles sont nécrosantes. En réalité, comme l’acide, le poison détruit les cellules et les fibres de la peau, et cela devient dangereux quand les veines qui sont touchées amènent ce sang jusqu’au c½ur. Les conséquences peuvent être très graves.

Néanmoins ce qu’il faut faire, ne surtout pas passer la main sous l’eau, mais plutôt la rapprocher d'une source de chaleur, comme une cigarette par exemple, cela va stabiliser l’acide, et de suite appelé le centre antipoison :
04.72.11.69.11.


Essayez de ne pas paniquer, et d’appeler le SAMU ou/et les Pompiers si le centre ne donne pas de réponse. Le 15 ou le 18.

Au téléphone ils vous donneront toutes les
démarches à suivre.

Photographies :




Sources :
- Fiches descriptives du Cercle,
- Atlas du Dr Burgess sur les poissons d'eau de mer tropicaux,
- Connaissances personnelles,
- Les photographies sont de moi, prises au CASC, ainsi que dans différents aquariums public.

[ Imprimer cet article ]