Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Cryptoheros nigrofasciatus |Amatitlania nigrofasciata (Nigro - Amérique centrale - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Amérique centrale

Cryptoheros nigrofasciatus |Amatitlania nigrofasciata (Nigro

Article posté par ΨFred42.
Paru le vendredi 7 mars 2014 à 14:47
Vu 4109 fois.



Famille: Cichlidé
Nom scientifique: Amatitlania nigrofasciata
Ancien nom scientifique: Cryptoheros nigrofasciatus
Nom commun: Nigro, Bagnard

amatitlania-nigrofasciata_05.jpg

Origine géographique: Amérique centrale (Guatemala, Costa Rica et Panama)
Taille: 15cm pour les mâles, et 10cm pour les femelles.
Espérance de vie: environ 10ans.
Zone de vie: inférieur

Description: nigrofasciata est un grand classique avec ses rayures noires sous un fond blanc, légèrement bleuté. La femelle possède plus de couleurs, elle est rougeâtre sous les flancs et possède de très beaux reflets bleus notamment sur la nageoire dorsale.
Outre, le fait qu'il existe des différences chromatiques suivant le lieu de pêche, ce poisson a été reproduit de manière intensive et la forme que l'on se procure en animalerie est très éloigné des individus sauvages. Il faut veiller à choisir les spécimens les plus colorés, notamment pour les femelles. Au fil des générations, le poisson prend une autre forme: plus trapu, et à tendance à perdre ses belles couleurs: rouge et reflet bleuté.

amatitlania-nigrofasciata_02.jpg amatitlania-nigrofasciata_03.jpg

amatitlania-nigrofasciata_04.jpg


Dimorphisme sexuelle: La femelle a généralement les flancs rougeâtres et le mâle est beaucoup plus grand, quasiment le double de la femelle en taille.

amatitlania-nigrofasciata.jpg

Caractéristiques de l'eau: Aucune importance, il s’adapte à la quasi totalité des eaux de conduite (du robinet).

Type d'aquarium: 80cm de façade et 100 litres suffisent pour un couple.
Pas d'expérience au sujet des plantes, mise à part des Anubias. Mais il semble tolérant vis-à-vis des plantes assez robuste: Anubia, Vallisneria, Cryptocoryne, ...

Décor: Comme la plus part des cichlidés, la partie décor n'est pas à négliger! En effet, les cichlidés sont territoriaux, nigrofasciata malgré sa petite taille fait partie du top au niveau agressivité. Il faudra prévoir un territoire d'environ 0,6x0,5 = 0,30m² et chaque territoire devra être séparé par des barrières visuelles conséquentes: amas de pierres, végétation touffu type vallisneria ou grande racine (voir plusieurs branches).

Attention! Lorsque vous créez un empilement rocheux, il faut le faire avant l'ajout du sable!!! Si vous déposez les roches sur le sable, les cichlidés, en particulier nigrofascita, va creuser lors de la frai sous les roches, et du coup créer un éboulement et la catastrophe dans votre salon!


Nourriture: Omnivores: paillettes (nourriture sèche), mix moules-crevettes, épinard, ...

Comportement et mon expérience:
Au club nous avons introduits des individus adultes, mais si vous en avez la possibilité, il est préférable d'introduire 5/6 jeunes pris au hasard et sans tenir compte de leur taille (sinon vous risquez de vous retrouvez qu'avec des mâles ou des femelles). Vous aurez le plaisir de les voir évoluer. A la formation d'un couple (ou plusieurs) suivant les dimensions du bac vous devrez peut-être intervenir (retirer certains individus).

Le côté agressif et territoriale très prononcé de cette espèce est à double tranchant parmi les aquariophiles: on adore ou on déteste. Le fait de détester est surtout dû aux aquariophiles qui tentent l'aventure nigro sans s'être renseigné auparavant. Les autres ne peuvent qu'admirer le spectacle de la reproduction, et pour éviter les reproductions, ils n'hésitent pas à mettre d'autres colocataires qui seront de féroces prédateurs afin d'observer ce spectacle sans avoir les problèmes de surpopulation! Et le spectacle est répété périodiquement, je dirai environ tous les mois pour un couple reproducteur.

Cohabitation: Cela dépend essentiellement des dimensions du bac. Il faut compter une surface au sol de 0,5 x 0,6 = 0,3m² par couple de cichlidé d'une taille de 10cm. Les colocataires de sa taille sont nombreux: le genre Cryptoheros, Thorichthys, Herotilapia. Mais vu son comportement, il sera se défendre même avec des cichlidés de plus grande taille: Cichlasoma salvini, Hypsophrys nicaraguensis et autres cichlidés américains d'une taille de 15-20cm.

Le 600L de l'Aquaramiaud (T. meeki, H. multispinosa, C. nigrofasciatum):
nigro-aquaramiaud.jpg

Si la hauteur d'eau le permet (minimum 200L, aucune expérience en-dessous), un groupe de vivipares peut-être ajoutés. En mono-spécifique, cela rajoutera un peu de challenge aux parents et augmentera le spectacle de défense des parents. Je conseille tout de même des gros platys, et mieux des gros xypho. Et l'autre avantage, les naissances de vivipares seront une source de nourriture vivantes pour vos cichlidés.

Reproduction: C'est un pondeur sur substrat caché. Le couple va soigneusement creuser une galerie sous un gros galet ou autre élément du décor (voir la partie décor pour éviter une catastrophe). Une fois prête, le couple va pondre et défendre l'entrée de tout intrus. A ce moment, le territoire défendu est important, et si le bac n'est pas bien agencé en cachettes et barrières visuelles, ou tout simplement trop petit: les autres occupants du bac seront obligés d'être sur le territoire et risque la mort...

amatitlania-nigrofasciata_06.jpg

Les étapes de la reproduction sont classiques:
> préparation du lieu de ponte: en général, une grotte creusé sous une pierre;
> ponte des oeufs;
> ventilation par la femelle;
> éclosion des oeufs
> les larves frétillent jusqu'à épuisent du sac vitalin (réserve de l'oeuf)
> les alevins sont en nage libre et se déplacent en nuage
> au fur et à mesure, les alevins grossissent et se dispersent malgré le travail de regroupement des parents. Beaucoup sont la proie des autres occupants du bac, et quelques uns survivent ou même beaucoup, si vous n'avez pas d'autres cichlidés qui puisent s'imposer devant le couple dominant.

Ce phénomène a lieu en général de manière rapide, quasiment dès l'introduction d'un couple, et de façon régulière: environ tous les mois.

Pour nourrir les alevins, le mieux est de la paillette écrasée finement. il est intitule d'en prélever, juste quelques uns survivront ce qui est largement suffisant, et vous permettra d'observer ce magnifique spectacle: une garde parentale remarquable et l'une des plus spectaculaire de tous les cichlidés tant les parents sont vivaces et s'attachent à cette besogne.

Le couple forme ce qu'on appelle une cellule parentale. La femelle s’occupe des oeufs: ventilation puis des jeunes. le mâle veille aux intrus et participent aussi au regroupement des alevins. Les parents les prennent en bouche puis les recrachent dans le nuage. A la tombée de la nuit (extinction des lumières progressivement est un plus), les alevins en nage libre vont regagner le nid (la grotte qui a été creusée pour déposer les oeufs)

Annecdotes:
Un particulier nous a cédé son couple et nous l'avons introduits dans un aquarium de 600L en compagnie d'autres couples d'amérique centrale: H. multispinosa, C. sajica et T. meeki.

Le couple a très vite pris possession d'un territoire, et c'est mis à pondre. Comme C. sajica, ils ont été capables de protéger quelques alevins jusqu'à l'âge subadulte, à cette taille, ils sont capable de se débrouiller et de ne plus subir la prédation des autres occupants du bac. Ce qui est un spectacle vivant exceptionnel!

Autres photographies:
amatitlania-nigrofasciata_01.jpg amatitlania-nigrofasciata_07.jpg

amatitlania-nigrofasciata_08.jpg amatitlania-nigrofasciata_09.jpg

amatitlania-nigrofasciata_10.jpg

Source:
Mon expérience au sein de club, et mes différentes lectures sur des forums.


[ Imprimer cet article ]