Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Calcinus Elegans (Bernard l'Ermite à pattes bleu) - Eau tropicale - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Eau tropicale

Calcinus Elegans (Bernard l'Ermite à pattes bleu)

Article posté par Cedric Paul.
Paru le jeudi 10 janvier 2013 à 22:19
Vu 4135 fois.



Nom scientifique: Calcinus Elegans

Nom commun: Bernard l'Ermite à pattes bleu, Bernard l'Ermite élégant ou aussi écrit Bernard l'Hermite. Appelé souvent BH sur la plupart des forums.

Origine géographique: Cosmopolite. Toutes les zones tropicales du globe sont recouvertes de cette espèce. L'Océan Indo-Pacifique reste néanmoins le lieu où en retrouve le plus.

bernard-hermite.jpg

Taille: 3 cm pour le crustacé, mais bien plus pour sa coquille. (Qui ne fait pas vraiment partie de son corps puisqu’il l’emprunte.)

Description: Ce petit crustacé est un genre d’invertébré mi-crevette, mi-crabe sans carapace. Il ne peut pas non plus produire de coquille de défense lui-même à la façon d’un escargot et les emprunte donc à ces derniers lorsqu’ils meurent. Pendant sa croissance il change de coquille plusieurs fois selon sa prise de masse. Son abdomen mou permet de s'accrocher par "les hanches" dans ces coquilles d’escargot, en contractant un muscle qui étire son abdomen et qui appuie sur les parois de la coquille.

Comme tous les crustacés il mue pour grandir et consomme la plupart du temps sa propre mue pour réingurgiter le calcium contenu dans cette dernière.

Ses pattes sont rayées de bleu, il possède deux petites pinces qu'il utilise pour boucher sa coquille lorsqu'il se replie. Il peut aussi s'en servir pour se défendre, ou pour déchiqueter sa nourriture.

Espérance de vie: 4-5 ans.

Caractéristique d’eau: Ce crustacé n'est pas difficile quant aux caractéristiques d'eau. Il peut tout à fait s'adapter aux conditions des bacs tropicaux, ou simplement des aquariums "Fish Only".

Type d’aquarium: Il faudra un bac avec du décor à gratter, car c'est un nettoyeur. Son rôle dans l'aquarium est primordial. Donc les pierres vivantes doivent être chargées pour pouvoir regorger de nourriture. Quand au volume, il n'y a pas d'importance. On peut tenir 1 ou 2 Bernard l'Ermite dans un Nano et jusqu’à une centaine dans un bac de 9m3.

Décor: Le décor peut être constitué de beaucoup de pierres, de roches et de Coraux. Le BH les escaladera de toute façon. Il n'a pas besoin de cachette puisqu'il possède une coquille dans laquelle il peut se cacher.

Dimorphisme: Il n'y a pas de dimorphisme chez les Bernard L'Ermite.

Comportement: C'est un véritable bulldozer. Il écrase tout en passant, bouscule les Coraux, pousse les escargots, etc… Son aide est pourtant précieuse, mais il peut faire quelques dégâts sur certains invertébrés. Bien qu'il n'y soit pour rien.

Cohabitation: La cohabitation est possible avec toutes les espèces récifales. Il est certes, très bousculeurs, mais il ne fait de mal à personne. Il n'attaque pas les poissons vivant, même ceux qui évoluent sur le fond du bac.
Attention néanmoins à lui fournir des coquilles vides lors de sa croissance, autrement il pourrait attaquer des escargots pour leur voler leurs coquilles.
Attention aussi aux boutures de Coraux trop fragiles qui ne sont pas encore fixés. Le BH les fera forcément tomber ou les renversera…

Nourriture: C'est un détritivore à tendance alguivore. De tous ses régimes, celui qu'on lui préfère c'est le nécrophagisme. En effet il mange les cadavres de poisson et autres êtres vivants de l'aquarium. Ainsi la pollution est en quelque sorte ralentie.
Il s'attaque à quelques algues inférieures, mais sans grande efficacité. Il nettoie légèrement le sol, mais ce n'est pas son but premier. Il consommera tout les restes de nourriture trouvés sur son chemin.

Reproduction: Inconnue

Déplacement: Ses déplacements tous terrains en bousculant tout le monde sont assez marrant. Il marche et piétine tous les Coraux, se fraye un chemin improbable à travers les rochers, escalade parfois des pentes ardues et tombe souvent sur le dos à cause de vouloir aller trop vite. Il se relève toujours et peut sortir de sa coquille pour la remettre dans le bon sens. Il est toutefois très rare de l’observer sortir de sa cachette. La plupart du temps c’est juste pour changer de coquille et cela n’est pas fait à heure de grande audience. Cette espèce est de façon générale très marrante à observer.

Anecdotes:
- L'un des membres de l'Aquaramiaud en possédait plusieurs dans son bac, dont un spécimen très gros. Ce dernier se posait toujours sur un bulleur, autrefois tendance dans les bac pour l'oxygénation. Une fois sa coquille pleine d'air, il montait à la surface et avec le jet de la pompe de brassage était propulsé de l'autre côté du bac. À plusieurs reprise il tapait dans les vitres, à la limite de les casser… Attention donc à leurs petits jeux.

Photographies:
bernard-hermite.jpg

Sources:
- Anecdotes de Michel M., ex-Trésorier du CASC,
- Fiches club,
- Connaissances personnelles sur le crustacé que nous avons dans deux bacs différents.

Cédric Paul
[ Imprimer cet article ]