Logo du site http://www.aquaramiaud.com/


Logo du site http://www.aquaramiaud.com/
Chapitre n°5 - Le matériel - Expérience et matériels - Fiche et documentation : L'Aquaramiaud - Aquarium associatif de Saint Chamond


> Catégorie: Expérience et matériels

Chapitre n°5 - Le matériel

Article posté par Cedric Paul.
Paru le dimanche 26 février 2012 à 20:58
Vu 2425 fois.



Il existe beaucoup de matériel en aquariophilie récifale. C'est l'une des raisons du coût important de ce hobby peu commun.

Certains sont pourtant bien plus indispensables que d'autres.



Sommaire:
Chapitre 1 - Le décor et le brassage
Chapitre 2 - La filtration
Chapitre 3 - Paramètres physico-chimiques de l'eau
Chapitre 4 - L'éclairage
Chapitre 5 - Le matériel



Chapitre V - Le matériel




1er point, les indispensables :
Voici le matériel de base qu'il faut absolument avoir pour démarrer son bac.

- Le chauffage, pour tenir la température du bac à un niveau stable.
- L'éclairage, qui nourrit la plupart des habitants du bac et qui donne un côté esthétique non négligeable.
- L'écumeur, qui épure l'eau avec une filtration mécanique.
- Le brassage, qui fait circuler l'eau dans tout le bac.
- Le thermomètre, qui permet de contrôler rapidement la température.
- Le densimètre, Permet de se faire une idée de la densité de sel dans l'eau.
- Des tests de NO3+ et de Phosphates en goutte, beaucoup plus précis que les bandelettes.

2ème point, les utiles :
Ces ustensiles sont qualifiés par certains comme indispensables aussi, mais on peut considérer l'aquariophilie récifale de pointe comme assez aisée... Pour nous, ce ne sera que de la simplicité ou de l'amélioration.

- Système Wavebox, controllant les pompes de brassage et créant des houles, des tempêtes...
- Ventilateurs, refroidissant l'eau en augmentant l'évaporation. Très utile l'été. Attention à n'utiliser qu'en dirigeant l'air sur le bac, pas le contraire. En prenant l'air chaud du bac on oxyderait le ventilateur par l'humidité.
- Sondes, permettant une lecture plus simplifié des paramètres, ainsi qu'un traitement informatique si le logiciel est avec.
- Système de goutte à goutte, Permettant de faire des changements d'eau constant. (environ 45 litres par semaine)
- Osmoseur, permettant de se fabriquer soit même sa propre eau osmosée plutôt que de l'acheter.
- Réserve d'eau osmosée et d'eau de mer, Nécessaire sur les très gros volume. Une cuve de récupération d'eau de pluie est parfaite. Il faut qu'elle soit en plastique alimentaire et l'eau de mer doit être brassée.

Réserve d'eau osmosée et de sel
raserv10.jpg

raserv11.jpg

- Cuve technique, filtration plus efficace avec augmentation du volume, et entretien simplifié si bien placé.
- Bac de décantation, Permet une filtration mécanique respectable.
- Filtre UV, permettant d'épurer l'eau du bac.
- Réacteur de tout type.

Voici des photo de réacteur à soufre
la_cav10.jpg

Voici des photo de HQi désaffectés
la_cav11.jpg

Tout ceci prend de la place.
Surtout le matériel défectueux...



3ème point, le luxe :
Je pense que ce matériel est soit réservé aux aquariums public et aux clubs de pointes, soit aux particuliers mettant vraiment leurs portefeuilles à feu et à sang.

- Logiciels informatiques, avec des programmes activable par envoie de SMS.
- Bac de quarantaine/refuge, en parallèle en circuit semi-fermé.
- Bac de fermentation, caisson à algues.
- Filtre semi-humide, à ruissellement,
- Vidange automatique,
- Robinetterie pour les arrivés d'eau, ainsi on se simplifie la vie pour les changements d'eau
- Seringue automatique, pour les différents apports liquides.

[ Imprimer cet article ]